AVATAR (selon moi)


Avatar une nouvelle vie

L’article commençait de cette façon : « Dans le monde d’Avatar créé par James Cameron, les morts ne le restent pas vraiment. » et d’expliquer que l’on allait dans les épisodes /suites d’Avatar faire revivre les morts du premier opus, notamment Stephen Lang et Sigourney Weaver puis on parle de Matt Gerard, le gentil caporal et n’oublions pas Michelle Rodriguez qui pourraient eux aussi revenir d’entre les morts de cinéma. Ces informations me laissent perplexe dans un contexte où on laisse entendre que les tournages et les sorties des suites à Avatar 1 vont se succéder jusqu’en 2024 pour le dernier opus. Cela laisse à penser que tout ce petit monde est très optimiste sur la bonne santé et la pérennité des acteurs et la solidité des scénarios envisagés. Pour ma part, j’en déduis que les annonces sont en partie bidonnées, que le calendrier reste en réalité très flou ou – malheur – que Cameron a décidé de nous refaire le coup des épisodes à la Star Wars où l’on revenait sur le passé au lieu de faire avancer l’histoire.

Alors cher Monsieur Cameron, voici ce que pourrait être une suite à votre premier épisode… Nos héros ont viré de leur planète Pandora les terriens et exploitants avides de leurs richesses naturelles. Les terriens en revenant sur leur planète d’origine ne cessent plus de parler des habitants de Pandora, la magie de leur flore et de leurs modes de vie, la diversité de la faune… Petit à petit, alimenté par quelques prêcheurs et gourous intéressés, monte dans l’esprit des terriens que Pandora est un Paradis qui ne peut leur être interdit. Vient le moment ou la ferveur aboutit au financement d’un mission « biblique » conduit par un prêcheur auto-proclamé, narcissique et aux motivations troubles qui partira avec un groupe de fidèles fanatisés pour Pandora sous le prétexte d’une « évangélisation » de la planète.

Se présentant sous les traits d’une mission d’amour, amicale et désireuse de s’imprégner des mœurs et coutumes des habitants de Pandora, le prêcheur va gagner progressivement la confiance des Pandoriens. Ces derniers ne réalisent pas de suite la manipulation dont ils font l’objet et qui a pour but d’opposer les tribus les unes contre les autres pour lui donner la position de médiateur puis de dirigeant des âmes des habitants de Pandora afin de leur enlever les désirs impurs de vengeance et de colère que ce prêcheur à lui-même habilement encouragé.Quelques dirigeants, des hommes et des femmes de Pandora, ont réalisés les visées du terrien et tente de s’opposer à lui. Ils seront cruellement punis grâce à la complicité de collaborateurs Pandoriens fanatisés par le terrien. Mais dans la colonie des terriens des opposants aux visées du prêcheur vont s’allier à des Pandoriens afin de le faire échouer et se débarrasser de lui et de ses complices qui n’étaient en réalité que des représentants des compagnies minières qui n’avaient pas abandonnés l’idée d’exploiter les richesses de Pandora. Clap de fin…. Des alliances d’amitiés entre Terriens et Pandoriens sont possibles mais… suite au 3eme épisode… ?

The article began this way: “In the world of Avatar created by James Cameron, the dead do not really stay. And explain that we were going in the episodes / suites of Avatar revive the dead of the first installment, including Stephen Lang and Sigourney Weaver then we talk about Matt Gerard, the nice corporal and let’s not forget Michelle Rodriguez who could also come back from the movie dead. This information leaves me perplexed in a context where it is suggested that the filming and the output of the suites to Avatar 1 will succeed until 2024 for the last installment. This suggests that all this small world is very optimistic about the good health and the durability of the actors and the solidity of the scenarios envisaged. For my part, I deduce that the ads are partly bogus, that the calendar is actually very vague or – unfortunately – that Cameron decided to redo the episode to us at the Star Wars where we returned to the spent instead of advancing the story.

So dear Mr. Cameron, here is what could be a sequel to your first episode … Our heroes have turned from their planet Pandora earthlings and exploiters greedy for their natural wealth. The earthlings returning to their home planet never cease to talk about the inhabitants of Pandora, the magic of their flora and their lifestyles, the diversity of wildlife … Little by little, fed by some preachers and interested gurus, It goes up in the minds of the earthlings that Pandora is a Paradise that can not be forbidden to them. There comes the moment when fervor ends with the funding of a “biblical” mission led by a self-proclaimed, narcissistic and troubled-minded preacher who will leave with a group of faithful fanaticized for Pandora under the pretext of an “evangelization” of the planet.

Appearing as a mission of love, friendly and eager to immerse themselves in the customs and customs of the inhabitants of Pandora, the preacher will gradually gain the trust of the Pandorians. The latter do not realize the manipulation they are the object of and which aims to oppose the tribes against each other to give him the position of mediator and leader of the souls of the inhabitants of Pandora to remove them the impure desires of vengeance and anger that this preacher himself cleverly encouraged. Some leaders, men and women of Pandora, have realized the aims of the landlord and tries to oppose him. They will be cruelly punished thanks to the complicity of Pandorian collaborators fanaticized by the landlord. But in the colony of landlings opponents of the preacher’s aims will ally themselves with Pandorians to make it fail and get rid of him and his accomplices who were actually representatives of mining companies who did not abandoned the idea of ​​exploiting the riches of Pandora. Clap of end …. Friendships between Terrans and Pandorians are possible but … after the 3rd episode … ?

 

Précédent La Saga Armonie prend son temps.
Suivant «Fashions Victims»

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *